Nos projets

Nos programmes

Nos évènements

Interventions en milieux riverains de la rivière Richelieu et ses principaux tributaires pour la protection des espèces en péril et l’amélioration de la qualité de l’eau

Lieu d’intervention :

Rivières Richelieu et du Sud (Municipalité de Haut-Richelieu et Ville de Richelieu)

Année de réalisation :

Avril 2019 - Mars 2020

Champs d’intervention :
  • Gestion des sédiments
  • Pérennité des ressources halieutiques
  • Protection des milieux naturels riverains
Valeur du projet :

340 896 $

Financement obtenu :

252 020 $

Promoteur :

Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR)

Partenaires :
  • Conservation de la nature Canada
  • Municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Ville de Richelieu
  • Parcs Canada
  • Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes
  • Terreferme St-Alexandre Inc.
  • MRC Haut-Richelieu
  • Ferme Lamarre & Fils
  • Ferme Saint-Denis

© COVABAR / Caractérisation de cours d'eau dans le bassin versant de la rivière du Sud

© COVABAR / Caractérisation de cours d'eau dans le bassin versant de la rivière du Sud

Description du projet

La rivière Richelieu et la rivière du Sud, l’un de ses principaux tributaires, alimentent le fleuve Saint-Laurent. Elles sont soumises à de fortes pressions anthropiques et hydroclimatiques à l’origine de graves dégradations de la bande riveraine, de la qualité de l’eau et des habitats. À travers des caractérisations ciblées et des interventions terrain, ce projet vise à réduire l’apport en contaminants, à restaurer les fonctions écologiques des bandes riveraines et à augmenter l’information sur les bonnes pratiques à adopter en rive.

Objectifs 

  • Améliorer la qualité de l’eau et les habitats aquatiques et riverains des rivières Richelieu et du Sud.
  • Réduire l’apport en contaminants et restaurer les fonctions écologiques des bandes riveraines.
  • Accroître les connaissances et appliquer les meilleures pratiques en matière de bandes riveraines.
  • Réduire l’érosion et le ruissellement de surface en rive.
  • Développer des connaissances sur les espèces végétales exotiques envahissantes en rive.
  • Accroître l’information et l’éducation sur les techniques de génie végétal.

Retombées attendues

  • Berges stabilisées à l’aide de techniques de génie végétal.
  • Site de démonstration de trois différentes techniques de génie végétal.
  • Caractérisation des bandes riveraines et des sites d’intervention.
  • Aménagement de bandes riveraines et revégétalisation d’un enrochement.
  • Plan de gestion du phragmite exotique.
  • Interventions de contrôle de la population de phragmite exotique.
  • Formation terrain pour outiller les inspecteurs municipaux et les décideurs sur les pratiques optimales en bandes riveraines et les meilleures techniques d’aménagement en rive.

Ce projet est financé par le Programme Affluents Maritime visant la mise en oeuvre d’actions issues des plans directeurs de l’eau qui concourent à la Stratégie maritime du Gouvernement du Québec.