Documents du ROBVQ

Documents des OBV

Autres documents

Communiqués de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

« AGIR EN AMONT », LE CONGRèS PROVINCIAL SUR LA GESTION DES INONDATIONS 2018

270 participants se rassemblent pour dialoguer sur des solutions existantes, concrètes et applicables

Drummondville, le 1er février 2018 – Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL) présentent aujourd’hui Agir en amont : un congrès provincial sur la gestion des inondations. Le coup d’envoi sera donné par un message vidéo de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon. Le Congrès s’adresse principalement aux municipalités ainsi qu’aux acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des risques. Il a pour objectif de leur fournir les derniers outils et connaissances pour la prise de décision et l’optimisation des pratiques d’aménagement face aux risques d’inondations.

Agir en amont pour prévenir

À l’origine de l’organisation de cet événement, un questionnement : que doit-on apprendre des inondations qui ont affecté le Québec au printemps, à l’automne et cet hiver? Aurait-on pu en éviter les impacts, les prévenir ? Antoine Verville, directeur général du ROBVQ, croit que oui. « Il existe des façons de mieux se préparer, de prévenir les risques. Ces façons sont connues des experts et c’est ce que nous souhaitons faire avec ce congrès sur la gestion des inondations : les porter à l’attention des décideurs et gestionnaires municipaux, leur en montrer l’applicabilité, en discuter et mettre en valeur des initiatives innovantes. »  Ainsi, en repartant de cet événement, les participants auront en mains des exemples de solutions applicables et des pistes d’action concrètes.

Favoriser le dialogue entre les experts et la communauté fait partie des mandats du GRIL qui souhaite, avec ce congrès, donner une voix aux chercheurs et favoriser l’appropriation de leur travail par le milieu municipal et les praticiens. « Nous sommes fiers de collaborer à l’organisation d’un tel événement et de pouvoir y partager les connaissances de nos chercheurs. Nous avons des membres experts en hydrogéomorphologie et d’autres qui ont suivi la qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice durant les dernières inondations. Ces chercheurs sauront apporter des connaissances essentielles à un meilleur aménagement du territoire et démontrer qu’une gestion proactive plutôt que réactive peut apporter des bénéfices à long terme et réduire l’impact des inondations sur la qualité de nos cours d’eau et les populations riveraines », explique Beatrix Beisner, directrice du GRIL.

Ainsi, Agir en amont propose de rassembler, autour de six séances thématiques représentatives de la définition du risque et de la mise en place de plans de gestion intégrée du risque d’inondations, les témoignages, expériences et initiatives de représentants des milieux municipaux, universitaires et gouvernementaux afin d’apporter et de partager des éléments et exemples de mise en œuvre. La programmation est disponible sur la page Internet de l’événement : robvq.qc.ca/formations/congres_inondations.

Un congrès en plein cœur de l’actualité climatique

Rappelons qu’il y a près d’un an, 261 municipalités ont été impactées par des événements climatiques de débâcle printanière qui ont provoqué des dommages chiffrés à plusieurs centaines de millions de dollars sur les territoires riverains au Saint-Laurent, tels que dans la région des Outaouais, celle de Montréal ou encore sur les abords du lac Saint-Pierre. 5260 résidences et 557 routes ont été affectées et plus de 4000 personnes ont dû être évacuées. Les  rivières Montmorency, Saint-Charles, Sainte-Anne et Saint-François ont, quant à elles, connu des embâcles conséquents en ce début d’année 2018 rappelant l’urgence de mettre en place un large débat sur ces questions.

- 30 -

Source(s)

Héloïse Fernandez

Chargée des communications

ROBVQ

418 800-1144, po

418 953-7132

heloise@robvq.qc.ca

Marie-Andrée Fallu

Coordonnatrice générale et Agente de liaison

Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique

819-699-2353

marie-andree.fallu@uqtr.ca

Informations complémentaires

Le ROBVQ représente 40 organismes de bassins versants (OBV) établis sur l’ensemble du Québec méridional regroupant quelque 900 acteurs de l’eau. Les OBV sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection. En concertation avec les acteurs de l’eau de leur territoire, ils élaborent et assurent le suivi d’un plan directeur de l’eau.

Le GRIL est un des Regroupements stratégiques subventionnés par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT). Fondé en 1989, il réunit 48 professeurs-chercheurs membres réguliers et plus de 150 étudiants des cycles supérieurs et stagiaires postdoctoraux de neuf institutions universitaires québécoises : Université du Québec à Montréal (UQAM), Université de Montréal, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Université McGill, Université Concordia, Institut national de la recherche scientifique - Centre Eau Terre Environnement, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et Université Laval. Les membres du GRIL ont tous à cœur une meilleure compréhension de nos écosystèmes aquatiques et s’impliquent activement dans plusieurs dossiers touchant la société québécoise.

Le congrès sur la gestion des inondations est intégré au projet Rés-Alliance. La Rés-Alliance rassemble et soutient plus de vingt collectivités dans leurs initiatives d’adaptation aux changements hydroclimatiques. Coordonné par le ROBVQ, le Congrès invite toutes les municipalités du Québec à joindre une vaste communauté de pratique déjà soutenue par la participation d’une vingtaine de partenaires experts, dont plusieurs membres du GRIL. 

La Rés-Alliance est financée par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Liens d'intérêt

Photos

La légende de chaque photo est disponible en plaçant son curseur sur cette dernière et un clic l'ouvre en pleine grandeur dans un nouvel onglet.