Documents du ROBVQ

Documents des OBV

Autres documents

Communiqués de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
Budget provincial 2020 :

DES INVESTISSEMENTS IMPORTANTS POUR L'EAU

Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) tient à saluer les investissements sans précédent en matière de prévention des inondations, d’adaptation aux changements climatiques et de protection des sources d’eau potable, dévoilés ce matin dans le plan budgétaire du Québec par le ministre des Finances, M. Éric Girard, et le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, M. Christian Dubé. Les 40 organismes de bassins versants (OBV) du Québec tiennent par ailleurs à tendre la main au gouvernement Legault pour appuyer la mise en œuvre des mesures proposées. 

Inondation : la nouvelle ère de l’aménagement du territoire par bassin versant

Le budget présenté ce matin propose des investissements de 473 millions de dollars pour l’adoption d’une approche innovante d’aménagement du territoire par bassin versant, axée sur la mise en œuvre de solutions pour atténuer les risques liés aux inondations. Cette approche prévoit notamment le soutien à la réalisation d’aménagements résilients, dont la remise en état des milieux humides, la création d’espaces de liberté des cours d’eau et la planification de quartiers durables et de zones d’épanchement pour les crues.

Pour John Husk, président du ROBVQ, «cet engagement budgétaire marque un tournant majeur vers une gestion plus préventive des risques d’inondation. Les inondations de 2017 et 2019 ont clairement démontré la nécessité de revoir nos pratiques d’aménagement du territoire pour respecter l’unité naturelle d’écoulement des eaux qu’est le bassin versant. Le gouvernement Legault démontre aujourd’hui qu’il a clairement entendu le message». 

Changements climatiques : aider les communautés à renforcer leur résilience

Dans le budget présenté aujourd’hui, le gouvernement s’engage au dépôt prochain d’une Politique-cadre d’électrification et de lutte contre les changements climatiques, misant notamment sur le renforcement de la résilience du Québec en matière de changements climatiques. Le premier plan de mise en œuvre de la Politique-cadre pourra compter sur 6,2 milliards de dollars d’investissement répartis sur six ans. 

«De tels investissements auront un effet levier certain pour aider les communautés à se prendre en mains et à renforcer leurs capacités de résilience face aux changements climatiques», affirme Antoine Verville, directeur général du ROBVQ. «Les OBV du Québec agissent en soutien à l’adaptation des communautés depuis près de 10 ans et nous souhaitons que ces investissements permettent de renforcer les collaborations innovantes aux quatre coins du Québec pour mieux appréhender les inondations, les sécheresses et les autres évènements climatiques extrêmes»,  poursuit-il.

Eau potable : de l’analyse aux actes

L’ensemble des municipalités du Québec, avec le soutien actif des organismes de bassins versants, élaborent actuellement des analyses de vulnérabilité des sources d’eau potable. Une fois les menaces que courent nos prises d’eau connues, il est essentiel de passer à l’action afin de les atténuer. C’est pourquoi le ROBVQ salue l’investissement de 25 millions de dollars dévoilé afin de soutenir les acteurs régionaux dans l’élaboration de plans de protection des sources. Forts de l’expérience d’élaboration des quarante plans directeurs de l’eau, les OBV du Québec proposent leur pleine collaboration pour appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de tels plans de protection de sources.

Le territoire maritime : un joyau à préserver

Le gouvernement prévoit des investissements importants pour mettre en œuvre sa nouvelle vision maritime. Ce sont 53,6 millions de dollars en matière de protection de l’environnement qui seront injectés, dont 12,5 millions de dollars pour protéger les écosystèmes marins et atténuer les impacts du transport maritime sur ces écosystèmes. Le ROBVQ souhaite que ces investissements permettent de soutenir des actions structurantes sur le Saint-Laurent bien sûr, mais aussi sur les quatre rivières navigables du Québec qui font partie intégrante du territoire maritime, soit les rivières des Outaouais, Saguenay, Richelieu et Saint-Maurice. En outre, le ROBVQ invite le gouvernement du Québec à poursuivre ses investissements dans le programme Affluents Maritime, qui permet d’agir à la source de problèmes environnementaux affectant le territoire maritime.

- 30 -

Source(s)

Céline Schaldembrand

Coordonnatrice des communications

Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)

418 800-1144 #3

celine@robvq.qc.ca

Antoine Verville

Directeur général

Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)

418 8001144 #9

418 717-4230

antoine.verville@robvq.qc.ca

Informations complémentaires

Le ROBVQ représente 40 organismes de bassins versants (OBV) établis sur l’ensemble du Québec méridional. Les OBV sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés.

Liens d'intérêt

Photos

La légende de chaque photo est disponible en plaçant son curseur sur cette dernière et un clic l'ouvre en pleine grandeur dans un nouvel onglet.