Documents du ROBVQ

Documents des OBV

Autres documents

Vérification de la présence de moules zébrées dans la baie de Magog au lac Memphrémagog et première évaluation de l'état de situation.

   

Auteur

Picard, I. et S. Doyon. 2018, le 31 Jui 2018

Résumé

L'introduction d'espèces aquatiques nuisibles non indigènes est un phénomène mondial qui affecte grandement les écosystèmes aquatiques. L'introduction des espèces exotiques est d'ailleurs reconnue comme étant la deuxième cause en importance de déclin des espèces indigènes. Bien que le milieu terrestre soit également concerné par l'introduction d'espèces exotiques, les écosystèmes aquatiques sont particulièrement touchés par cette problématique. Les répercussions de ces introductions sont majeures : modification irréversible des habitats aquatiques, compétition avec les espèces indigènes allant même jusqu'à leur extinction, perturbation des activités aquatiques et des coûts monétaires importants pour les industries et les gouvernements.

La moule zébrée (Dreissena polymorpha), en particulier, a eu des impacts considérables sur de nombreux écosystèmes où elle a été introduite.

Étude réalisée pour Memphrémagog Conservation inc. (MCI). 11 p.


Documents à Télécharger

Vérification de la présence de moules zébrées dans la baie de Magog au lac Memphrémagog et première évaluation de l'état de situation.