Visitez la bibliothèque du ROBVQ!

Connaissez-vous le bulletin Tempo?

Programme d'échantillonnage de l'eau du bassin versant de la rivière du Nord

Maitre d'oeuvre

Abrinord

Thème

Acquisition de connaissances

Mise à jour

2012-01-31

En résumé

Le Programme d'échantillonnage de l'eau du bassin versant de la rivière du Nord a été mis sur pied en 2010 afin de pallier un manque de connaissances concernant la qualité de l'eau de la rivière du Nord et de ses tributaires. La mise en oeuvre de ce programme a été confiée à Abrinord et les résultats sont publiés sur notre site Web, notamment dans une perspective de santé publique. À long terme, ceci permettra non seulement de mieux connaître notre territoire, mais aussi de suivre l'évolution de la qualité de l'eau en réponse aux actions posées dans le bassin versant.

En détails

Origine du projet

Lors de l'élaboration de son premier Plan directeur de l'eau (PDE), Abrinord a relevé un manque de connaissances concernant la qualité de l'eau de la rivière du Nord et de ses principaux tributaires. Afin de pallier cette lacune, les deux premiers objectifs du PDE visaient à doter le bassin versant d'un programme d'échantillonnage des eaux de surface. Suite à la tenue d'une table de concertation et d'un comité technique, Abrinord fut mandaté pour assurer la coordination du tout nouveau Programme d'échantillonnage de l'eau du bassin versant de la rivière du Nord, qui vit le jour en 2010. La permanence a le rôle d'effectuer l'échantillonnage mensuel, ainsi que de compiler et de diffuser les résultats de qualité de l'eau sur son site internet. Afin de mettre sur pied le projet, Abrinord a également financé la majeure partie du programme au cours de ses deux premières années d'existence.

Paramètres analysés et diffusion des résultats

Afin de limiter les coûts d'analyse, trois paramètres ont été identifiés comme les plus pertinents à mesurer dans le contexte de notre bassin versant. Les coliformes fécaux ont été sélectionnés pour leur grande importance au niveau de la santé publique (qualité des eaux récréatives). Les matières en suspension sont analysées parce qu'elles peuvent indiquer des problèmes d'érosion. Quant au phosphore, il a été choisi pour son rôle dans l'eutrophisation des cours d'eau.`

Afin d'assurer la constance entre résultats de nos nouvelles stations et celles du Réseau-rivières, le laboratoire du Centre d'expertise en analyses environnementales du Québec (CEAEQ) a été mandaté pour effectuer l'ensemble des analyses. Les résultats des stations financées par le MDDEP sont disponibles à la fin de l'année uniquement, tandis que ceux des autres stations du programme sont accessibles environ un mois après l'échantillonnage. Abrinord fait la compilation et met en ligne les résultats sur son site internet (www.abrinord.qc.ca). Les données sont mises à jour au fur et à mesure de leur réception et sont donc accessibles au public dans un but d'information et de sensibilisation.

Stations d'échantillonnage et partenariats financiers

La localisation des stations d'échantillonnage a été déterminée en tenant compte des limites des sous-bassins versants, de la nature des activités ayant cours dans les différents secteurs, ainsi que des diverses sources de pollution ponctuelles connues. En 2010, le programme d'échantillonnage comptait 23 stations, dont 11 sur la rivière du Nord et 12 sur des tributaires. En 2011, grâce à la participation financière de 9 municipalités du bassin versant, le programme a pu être grandement bonifié dans certains secteurs, pour un total de 33 stations. La participation des municipalités était reconnue par la signature d'une entente de bassin versant. De plus, le logo de la municipalité était affiché sur la fiche de résultats de la station, sur le site internet d'Abrinord. En 2012, 36 stations seront échantillonnées, dont 15 seront financées par des municipalités partenaires. Notons également que 4 stations du programme sont financées par le MDDEP via le Réseau-rivières, et ce, depuis plusieurs années. La Direction du suivi de l'état de l'environnement (DSEE) a également financé 2 stations en 2010 et 4 stations en 2011 dans le cadre de ses projets en partenariat. Nous sommes actuellement en attente de confirmation pour le renouvellement de ce financement en 2012.

Protocole expérimental

Les échantillons sont prélevés mensuellement d'avril à novembre, sur une période de deux jours consécutifs. En 2010 et 2011, deux échantillonnages supplémentaires en temps de pluie ont été réalisés. Les bouteilles nécessaires pour effectuer l'analyse des trois paramètres sélectionnés sont expédiées mensuellement par le laboratoire du CEAEQ. Quant aux stations du Réseau-rivière, des paramètres supplémentaires sont analysés (IQBP6) et ces stations sont échantillonnées tout au long de l'année. Les échantillons sont prélevés à partir d'un pont lorsque possible, ou encore à l'aide d'une perche à partir de la rive.

Informations complémentaires

Si vous detenez un compte d'utilisateur sur ce site , vous pouvez accéder à de nombreuses informations supplémentaires dans le répertoire d'expériences. Nous vous invitons à vous connecter pour pouvoir les visualiser.

Photos concernant ce projet

Cette section n'est pas renseignée pour le moment ou bien il n'y a aucune photo concernant cette expérience

Vous pouvez communiquer avec cet OBV pour obtenir plus d'informations sur ce projet.

Pour plus d'informations

Contacter l'organisme de bassin

Retour à la liste