Nos réalisations

Évènements

Amélioration de la résilience face aux aléas liés à l’eau
MRC Brome-Missisquoi

Catégorie : Municipalités et communautés autochtones

Description

Depuis plus de 15 ans, le territoire de la MRC Brome-Missisquoi est touché par les problématiques liées à l’eau de surface, tant par les nombreux épisodes de cyanobactéries que par les dommages importants causés aux infrastructures publiques et privées lors des pluies diluviennes. Les inondations historiques au lac Champlain et la tempête tropicale Irène en 2011 ont incité les élus à passer à l’action pour améliorer leur résilience face aux aléas liés à l’eau.

Un Plan d’action 2012-2014 pour une gestion intégrée et durable de l’eau a été réalisé en concertation avec les municipalités. Ce premier plan prévoyait notamment l’élaboration de nouvelles normes sur le contrôle de l’érosion et la gestion des eaux pluviales, de même qu’une campagne de sensibilisation, des formations, l’amélioration des pratiques d’entretien et de conceptions des infrastructures routières, ainsi que l’application de la réglementation sur les bandes riveraines. Ces actions ont toutes été réalisées et un Plan d’action 2015-2017 est maintenant en application. Notons parmi les actions, la mise en place depuis 2014 d'une patrouille d'agents bande riveraine.

Puis, a débuté l’élaboration d’un cadre règlementaire visant à mieux contrôler le volume, la vélocité et à améliorer la qualité de l’eau. La MRC a mis en place un comité technique formé d’experts, notamment des représentants de l'OBV de la baie Missisquoi et de l'OBV-Yamaska, et a mandaté la firme Biofilia, consultants en environnement, afin de conseiller la démarche et proposer des mesures concrètes.

En 2013, la MRC a adopté une version de consultation du cadre réglementaire visant la gestion responsable des eaux de ruissellement, le contrôle de l’érosion et la conservation des sols, mieux connu sous le nom de RÉGES. Des consultations ciblées ont alors été tenues avec les municipalités locales, les acteurs du monde agricole, les entrepreneurs en construction et en excavation, les promoteurs immobiliers, les firmes de génie-conseil, les arpenteurs géomètres et la population générale. Les médias régionaux et la création du site Internet de Virage-EAU, ont permis d’expliquer le RÉGES à l’aide de capsules vidéo et d’articles.

En 2015 cette réflexion régionale s’est conclue avec l’intégration d’objectifs spécifiques au cadre réglementaire au schéma d’aménagement et de développement de la MRC. Un règlement de contrôle intérimaire sur la gestion des eaux de ruissellement et du contrôle de l’érosion est entré en vigueur en 2015 et la modification du règlement régional sur l'écoulement des eaux est entrée en vigueur en juillet 2016. La MRC accompagne maintenant les municipalités locales dans l’application réglementaire, la préparation de formations, le développement des fiches techniques et propose une méthode novatrice de calculer le taux de relâche des eaux dans les projets de développement selon la capacité de support du milieu.

Est-ce que la réalisation était liée au plan directeur de l’eau de l’organisme de bassin versant (OBV) actif sur le territoire de l’organisation ? Oui

Dans les plans directeurs de l'eau des deux OBV situés sur le territoire de Brome-Missisquoi, soit l'OBV de la baie Missisquoi et de l'OBV-Yamaska, les gestion des eaux pluviales et le contrôle de l'érosion sont des éléments centraux. L'ensemble du projet a permis de réaliser la plupart des actions dont la responsabilité est attribuée aux MRC prévues dans le plan d'action des PDE.

Images