Dans cette page

Les communautés de pratique

Définition

Comme son nom l’indique, une communauté de pratique (CdP) est un groupe à l’intérieur duquel les personnes qui y évoluent tentent de comprendre et d’améliorer des pratiques précises, qu’ils partagent dans le cadre d’un travail ou d’une implication. Dans la littérature, la définition la plus répandue est celle-ci:

« Les communautés de pratiques sont des groupes de personnes qui se rassemblent afin de partager et d’apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Ils sont tenus ensemble par un intérêt commun dans un champ de savoir et sont conduits par un désir et un besoin de partager des problèmes, des expériences, des modèles, des outils et les meilleures pratiques. Les membres de la communauté approfondissent leurs connaissances en interagissant sur une base continue et à long terme, ils développent ensemble de bonnes pratiques. » (Wenger, McDermott et Snyder, 2002)

Dans cette définition, deux notions peuvent servir de clé de compréhension (mise en caractères gras dans le paragraphe précédent) : la notion d’apprentissage, voire d’autoapprentissage ainsi que la notion de meilleures pratiques.

Cette première notion d’apprentissage permet d’emblée de faire une distinction entre une CdP et une séance de formation. La première est un processus de groupe où les savoirs circulent entre les différents individus sans qu’un en particulier soit la référence pour les autres.

La séance de formation, de son côté, implique plus souvent qu’un individu en particulier détienne le savoir qui sera transmis par la suite aux autres dans le groupe. Bien que des formations puissent venir ponctuer le cheminement d’une communauté de pratiques, cette dernière a comme premier objectif de faire émerger les meilleures pratiques et de les partager au sein du groupe. Et qui dit « meilleures pratiques » dit aussi « moins bonnes pratiques ». Évidemment, le fait d’avoir comme objectif de partager ce qui est reconnu comme le meilleur, implique aussi de se pencher sur les limites de se qui fonctionne moins bien, voire de ce qui ne marche pas du tout. Cette deuxième notion clé illustre ainsi sommairement le travail au sein d’une CdP : identifier les pratiques qui ont du succès et les distinguer de celles qui doivent être évitées.

Au ROBVQ, les communautés de pratique deviennent pour les membres du réseau une des possibilités d’améliorer leurs interventions sur le territoire et avec leurs partenaires. Ce sont des espaces d’échanges fertiles à partir desquels les bonnes pratiques liées à la gestion de l’eau par bassin versant (GIEBV) peuvent rayonner davantage dans le réseau et au-delà. La figure 2 présentée ici fait état du contexte dans lequel évolue une communauté de pratique. Cela permet d’apprécier comment peut prendre forme une CdP et vers quoi ces activités seront orientées.

Cette illustration est tirée du document "L’amélioration par la collaboration : comment créer et maintenir une communauté de pratique" produit par Qualité des services de santé Ontario.

Les thèmes de nos communautés de pratique

Voici les différentes thématiques abordées dans les CdP du ROBVQ. Si vous souhaitez participer aux activités de ces communautés, veuillez consulter les informations au bas de la page.

FermerOuvrirLa géomatique appliquée à la GIEBV

FermerOuvrirLes milieux humides et hydriques (MHH)

FermerOuvrirLa concertation et la mobilisation

FermerOuvrirL'administration et la gestion

FermerOuvrirLa gestion durable des eaux de pluie

Pourquoi et comment y participer

Vous faites partie d’un OBV? Vous souhaitez réfléchir sur vos pratiques et les améliorer? Vous voulez innover, créer de nouveaux outils? Vous avez un peu(!) de temps à y consacrer? Vous avez les connaissances suffisantes pour discuter du thème qui vous intéresse? Finalement, vous êtes inscrits sur le Portail des connaissances sur l’eau (PCE)?

Si vous pouvez répondre « oui » à toutes ces questions, c’est que vous avez ce qu’il faut pour participer à une des communautés de pratique du ROBVQ.

Pour participer à une communauté de pratique, vous devez faire part de votre intérêt à : Sébastien