Mise à jour

Cette page a été mise à jour le samedi 29 novembre 2014.

Personne-ressource

Pauline Marquer

(418) 800-1144 #8

Écrivez-moi

Le Guide

La participation citoyenne et l’acceptabilité sociale

La participation citoyenne et la GIEBV

Le spectre de la participation citoyenne

4.5 Autonomisation («Empowerment»)

4.5.1 Concept

Au dernier niveau du spectre de la participation citoyenne se trouve l’autonomisation, mieux connu sous le terme anglais «d’empowerment». À ce stade les décisions finales sont prises et mises en oeuvre par les acteurs et les citoyens. On vise ici une certaine valorisation des capacités du milieu en favorisant le partage d’expériences. De l’accompagnement peut aussi être offert aux acteurs du milieu et aux citoyens afin de les soutenir dans la réalisation d’actions spécifiques (MDDEP, 2004).

La Fondation rurale de l’Afrique de l’Ouest (FCAO) fournit une bonne définition du renforcement de capacité : « Le renforcement des capacités est une action permanente et participative d’appui et de conseil pour un management efficace et efficient des organisations, institutions, programmes et projets. L’action est conduite à travers le transfert de connaissances, de compétences, de moyens humains, matériels et financiers. Le renforcement des capacités s’articule autour de l’identification des besoins, de la recherche de solutions aux problèmes posés, de la valorisation des opportunités, de la définition des méthodes de planification, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation ainsi que de mécanismes permettant aux parties prenantes de rendre compte des résultats de l’exécution de leurs fonctions.» (Site web)

4.5.2 Objectifs

4.5.3 Outils

DélégationScrutin
Jury de citoyenRépertoire d’expériences
Conseil d’accompagnementFormation continue
Fonds d’incitation à l’action

Le jury de citoyens

Fonds d’incitation à l’action

ZOOM SUR LES OBV : COBARIC

Fonds d’incitation à l’action pour les cyanobactéries

Dans le but d’inciter la population locale à prendre en main la protection et la gestion responsable des plans d’eau, le COBARIC finance les projest d’intervenants locaux agissant dans la lutte contre les cyanobactéries. Le COBARIC utilise ainsi une part des fonds reçu dans le cadre de l’Opération Bleu Vert afin d’offrir du financement pour des projets locaux à des organisations issues du milieu. Pour plus de détails sur ce projet, voir la fiche complète dans le répertoire d’expériences : http://www.robvq.qc.ca/experiences/details?experience=52.

ZOOM SUR LES OBV : COGESAF

Fonds d’incitation à l’action en collaboration avec la CRÉ de l’Estrie

Suite à une bonne conjoncture des événements, soit l’identification par la CRÉ de l’Estrie de l’amélioration de la qualité de l’eau comme objectif ainsi que du dépôt des PDE des OBV de la région, des discussions entre ces organisations ont permis de mettre en place un fonds d’incitation pour les actions relatives à l’eau. C’est ainsi que la CRÉ de l’Estrie a débloqué une certaine somme pour des actions qui cadrent avec les objectifs et orientations des PDE réalisés sur territoire.

Des projets peuvent être déposés par différents organismes comme des associations de lacs ou des municipalités à condition que ceux-ci défraient 50% des coûts du projet et que le milieu municipal soit partie prenante au projet. Ce sont ensuite la MRC et l’OBV qui priorisent les projets en fonction des objectifs et des orientations des PDE et des SAD.

Répertoire d’expériences

La délégation

Exemple des forêts de proximité au Québec :

La création des forêts de proximité est l’un des éléments majeurs du nouveau régime forestier. Elle a pour but de favoriser le développement socioéconomique des communautés locales et autochtones par la délégation de la gestion du territoire et de certaines ressources à ces communautés. La gestion de ces forêts de proximité donnera aux communautés un pouvoir de décision et des responsabilités concernant la mise en valeur d’un territoire et de certaines de ses ressources Les forêts de proximité permettront également de développer une expertise dans ce domaine et de procurer à ces communautés une part directe des bénéfices socioéconomiques découlant des activités de ces forêts. (http://consultation-forets-proximite.mrnf.gouv.qc.ca/index.asp)