Mise à jour

Cette page a été mise à jour le samedi 29 novembre 2014.

Personne-ressource

Pauline Marquer

(418) 800-1144 #8

Écrivez-moi

La Boîte à outils

PDE

Analyse de bassin

Enjeux

Orientations

Objectifs

Plan d'action

Suivi et évaluation (S&E)

Le diagnostic

En bref....

Le diagnostic est une étude des problèmes reliés à la ressource en eau, aux écosystèmes et aux usages associés. Il expose les problèmes et leurs effets, en plus d'établir des relations entre les causes et les problèmes.

La réflexion entourant l'élaboration du diagnostic peut être démarrée dès le début de l'acquisition de données et de la rédaction du portrait.

Il est, à ce moment, déjà possible de prévoir certains problèmes et de réfléchir aux liens pouvant exister entre les données.

En détails

Le diagnostic est d'abord une analyse des données contenues dans le portrait.

Cette analyse sert à déterminer les problèmes qui concernent la ressource en eau du bassin versant. Il ne s'agit pas de traiter de tous les problèmes relatifs à l'environnement, mais bien de ceux reliés à l'eau, à ses écosystèmes et aux usages qui y sont associés.

Exemple : La déforestation ne constitue pas un problème à définir comme tel et à traiter dans le diagnostic. Cet aspect sera plutôt traité comme une cause, par exemple, de l'augmentation de la quantité de matières en suspension dans un plan d'eau et, en tant que tel, comme une composante du portrait (l'industrie forestière) servant à expliquer un problème mis en évidence dans le diagnostic (l'augmentation de la quantité de matières en suspension).

De même, le manque de concertation entre les acteurs ne constitue pas non plus une problématique de gestion de l'eau à aborder dans le diagnostic, même si elle est une réalité vécue par l'organisme de bassin versant. Une liste de problématiques susceptibles de survenir dans un bassin versant est fournie à titre de référence. Elle peut être consultée pour vérifier si tous les problèmes pouvant affecter le bassin versant étudié ont été pris en considération. Nous avons bâti cette liste en compilant les 22 diagnostics des OBV du Québec , en trouvant des libellés communs et en enlevant ce qui n'était pas de l'ordre du diagnostic.

Le diagnostic doit exposer la nature des problèmes. Ces derniers doivent être soutenus par les données du portrait. Il faut cerner les causes de ces problèmes et valider les relations de cause à effet. Le diagnostic ne doit pas être constitué de grands énoncés généraux. Les liens de causalité ne doivent pas non plus être des accusations; il faut être objectif. Les impacts des problèmes doivent également être identifiés. Ces impacts peuvent être observés ou appréhendés (risques) et la différence entre les deux, clairement établie.

De façon générale, le diagnostic doit permettre de tirer des conclusions claires, où les sources d'incertitude sont faibles. Il devrait aider à déterminer les problèmes qui sont cernés adéquatement et ceux qui le sont moins et qui, en conséquence, nécessitent des données additionnelles.

Afin de faciliter l'élaboration du diagnostic, le bassin versant peut être divisé en secteurs d'analyse, soit des divisions géographiques, telles que les sous-bassin versant, les lacs, les secteurs amont ou aval d'un cours d'eau ou toute autre aire géographique pertinente où des données existent. Les grandes problématiques présentes à l'intérieur de chaque secteur peuvent ensuite être abordées. Cela a pour avantage de cibler les problèmes et leurs causes et de les circonscrire géographiquement.

Objectifs de cette partie

Le diagnostic est une étude des problèmes qui concernent la ressource en eau, les écosystèmes et les usages associés à celle-ci. Il utilise les informations contenues dans le portrait, soit les connaissances relatives aux caractéristiques physiques et anthropiques du territoire, pour expliquer l'état de la ressource en eau du bassin versant. Son objectif est de faciliter la détermination des solutions (actions) à mettre en oeuvre pour résoudre ces problèmes.