Mise à jour

Cette page a été mise à jour le samedi 29 novembre 2014.

Personne-ressource

Pauline Marquer

(418) 800-1144 #8

Écrivez-moi

La Boîte à outils

PDE

Analyse de bassin

Enjeux

Orientations

Objectifs

Plan d'action

Suivi et évaluation (S&E)

Marche à suivre pour le diagnostic

Le diagnostic

Le diagnostic est d'abord une analyse des données contenues dans le portrait qui sert à déterminer les problèmes actuels, potentiels et perçus qui concernent la ressource en eau du bassin versant. Il ne s'agit pas de traiter de tous les problèmes relatifs à l'environnement, mais bien de ceux reliés à l'eau, à ses écosystèmes et aux usages et enjeux socio-économiques qui y sont associés. Il expose donc les problèmes et leurs effets, en plus d'établir des relations entre les causes et les problèmes.

Le diagnostic vise à permettre aux OBV d’acquérir une compréhension suffisante de chacun des problèmes réels ou potentiels du bassin versant en les exposant clairement. Les éléments perturbateurs, les impacts de ces derniers et leurs effets dans le bassin versant sont ainsi connus. Il devient alors plus facile de déterminer des solutions (actions) réalistes à mettre en oeuvre afin de résoudre ces problèmes. Par l’étude et l’analyse des problématiques du bassin versant, il est possible de croiser une ou plusieurs données du portrait pour ainsi faire ressortir les problèmes observés sur le territoire.

Tableau 1. Quelques exemples de croisement de données

Données croiséesProblématiqueTypes d’action

1 représentation sociale + 1 donnée physique

Ex. La rivière a une teinte très brune depuis quelques semaines, ça doit être à cause de l’usine de traitement des eaux située en amont + IQBP de 20, le facteur déclassant est les coliformes fécaux

Problématique associée à la qualité de l’eau (contamination de l’eau de surface par les coliformes fécaux)Action de changement de comportement (l’OBV doit sensibiliser les responsables de l’usine de traitement des eaux pour qu’elle modifie ses mauvaises pratiques)

1 donnée physique + 1 donnée physique

Ex. IQBP de 20, le facteur déclassant est les matières en suspension + 80% des berges sont occupées par des terres agricoles jusqu’au cours d’eau, sans bandes riveraines

Problématique associée à la qualité de l’eau (augmentation des matières en suspension)

ou

Problématique associée à la dynamique des cours d’eau (problématique d’érosion des berges)

Action de changement de comportement (les agriculteurs doivent préserver une bande riveraine)

ou

Action de réglementation (de la part des municipalités)

ou

Action d’infrastructures et travaux (projet de plantation d’arbres et arbustes sur les berges de ces terrains)

1 représentation sociale + absence de donnée physique

Ex. La rivière a une teinte très brune depuis quelques semaines, ça doit être à cause de l’usine de traitement des eaux située en amont (aucune étude ou donnée ne confirme la raison de cette teinte brune)

Problématique perçue de contamination avec absence de données.Action d’acquisition de connaissance (l’OBV doit acquérir une ou des données physiques permettant de valider ou d’infirmer la représentation sociale)

Le diagnostic doit exposer la nature des problèmes. Ces derniers doivent être soutenus par les données du portrait, physiques, sociales ou économiques. Il faut cerner les causes de ces problèmes et valider les relations de cause à effet. Les liens de causalité ne doivent pas non plus être des accusations; il faut être objectif. Les impacts des problèmes doivent également être identifiés. Ces impacts peuvent être observés ou appréhendés (risques) et la différence entre les deux, clairement établie.

De façon générale, le diagnostic doit permettre de tirer des conclusions claires, où les sources d'incertitude sont faibles. Il devrait aider à déterminer les problèmes qui sont cernés adéquatement et ceux qui le sont moins et qui, en conséquence, nécessitent des données additionnelles. En ce sens, on ne devrait pas y retrouver d’énoncés généraux basés uniquement sur des appréhensions et des généralités qui n’ont pas leur place dans une analyse récente du bassin. Par exemple, on devra éviter de traiter des grandes problématiques environnementales que l’on soupçonne d’avoir des impacts sur le bassin versant sans avoir de mesures spécifiques pour appuyer ces affirmations.

La réflexion entourant l'élaboration du diagnostic peut être démarrée dès le début de l'acquisition de données et de la rédaction du portrait. Il est, à ce moment, déjà possible de prévoir certains problèmes et de réfléchir aux liens pouvant exister entre les données.

La méthodologie

Afin de faciliter l'élaboration du diagnostic, le territoire de l’OBV peut être divisé en secteurs d'analyse représentatifs des dynamiques territoriales et sociales existantes sur le territoire de l’OBV (sous-bassin versant, les secteurs amont ou aval d'un cours d'eau, secteurs agricoles, urbanisés ou autre, divisions du cadre écologique de référence, territoires administratifs ou toute autre aire géographique pertinente où des données existent). Les problèmes présents à l'intérieur de chaque secteur peuvent ensuite être abordés. Cela a pour avantage de cibler les problèmes et leurs causes et de les circonscrire géographiquement. De plus, cette approche permet de faciliter la participation citoyenne puisqu’on peut bénéficier du sentiment d’appartenance de la population à un territoire plus restreint et réaliste, plutôt qu’un bassin versant en entier.

Il serait aussi intéressant et utile d’effectuer la cartographie de l’intensité des problématiques dans le but d’offrir un outil visuel à la population lui permettant de mieux saisir l’impact de chacune des problématiques et ainsi d’être en meilleure position pour prioriser les actions à mettre en oeuvre (voir la cartographie des problématiques).

D’autres outils peuvent être utilisés pour faire le diagnostic:

Liste des problèmes

Tableau 2. Liste des problèmes possibles liés à la gestion de l’eau

ProblèmeEnjeu
QualitéQuantitéSécuritéÉcosystAccess.Cultur.
Contamination de l’eau de surface par / dégradation de l’eau de surface causée par / augmentation de la concentration de:
  • micro-organismes (bactéries, champignons, virus, algues)
  • pesticides
  • composés minéraux (ex.sel)
  • résidus miniers et autres métaux lourds
  • autres polluants organiques et inorganiques
XXXX
Contamination des eaux souterraines par / dégradation de la qualité des eaux souterraines causée par / augmentation de la concentration de:
  • micro-organismes (bactéries, champignons, virus, algues)
  • pesticides
  • composés minéraux (ex.sel)
  • résidus miniers et autres métaux lourds
  • autres polluants organiques et inorganiques
X XXX
Eutrophisation / vieillissement prématuré des lacsXX
Augmentation de matières en suspension (MES)XX
Présence de cyanobactériesXXXX
Acidification des plans d’eauXX
Destruction / dégradation de la qualité / diminution de superficie des milieux humidesXX
Dégradation ou perte d’habitats fauniques, terrestres ou aquatiques (autres que les milieux humides)XX
Espèces envahissantes/exotiques, fauniques et/ou floristiques (algues comprises)XXX
Espèces à statut précaire, menacées ou vulnérablesX
Limitation à la circulation des espècesX
Surexploitation d’une espèce de poisson / augmentation de la pression de pêche / surpêcheX
Envasement / sédimentation / comblementXXX

Érosion des berges

Note: l'érosion des champs agricoles ou le lessivage des sols ne sont pas considérés comme des problèmes liés à la gestion de l'eau, mais plutôt comme des causes d'autres problèmes tels que la contamination de l'eau.

XX
Problème d’approvisionnement en eau potable en quantité suffisanteXX
Inondations des zones habitéesXXX
Étiage sévèreXXXX
Marnage excessifXXX
Débits réservés (ex. barrages, industries)XXXX
Surconsommation d’eau (ex. industrielle, domestique)X
Limitation de l’accès public aux plans d’eau / privatisation des rivesXX
Conflits d’usage actuels / potentiels / perçusXX
Conflits de valeursX
Perte de liens culturels ou patrimoniauxX
Dynamique socialeX
Importance de la préservation du paysageX
Perception erronéeX

À partir de la liste des problèmes, l’OBV doit identifier les problèmes qui s’adressent à son territoire. Pour chaque problème relevé, il doit:

1- Identifier le problème

2- Est-ce un problème actuel, potentiel ou perçu?

3- Descriptif: décrire le problème en détail et la manière dont il se manifeste. Si des actions ont déjà été tentées pour enrayer le problème, faites en une description ainsi que des obstacles qui ont empêché la réussite de l’action, le cas échéant.

4- Cause(s): quelles sont les causes du problème?

5- Conséquences: quelles sont les conséquences du problème sur toutes les dimensions du bassin versant. Y a-t-il des impacts sur un ou des écosystèmes? Sur les humains? Sur le fonctionnement d’une industrie?

6- Enjeu(x) ciblé(s): quels enjeux sont interpellés par ce problème?

7- Informations manquantes: y a-t-il des informations manquantes afin de mieux cerner le problème?

Exemple 1.

1- Identification du problème

Augmentation des cas de cyanos dans les lacs du sous-bassin X.

2- Problème actuel, potentiel, perçu?

Problème actuel, observations sur le terrain effectuées.

3- Descriptif du problème

Explications des cyanos, de ses manifestations, des actions qui ont déjà été tentées (s’il y en a) et pourquoi elles ont échoué (s’il y a lieu).

4- Causes

Trop forte émission de phosphore en milieu agricole et des campings environnant les lacs.

5- Conséquences

Contamination des prises d’eau potable, fermeture des sites de baignade.

6- Enjeux interpellé

Qualité, accessibilité.

7- Informations manquantes

Modélisation des apports en phosphore et la capacité de support du milieu.

Exemple 2.

1- Identification du problème

Risque d’inondation dans le secteur X au Saguenay.

2- Problème actuel, potentiel, perçu?

Problème perçu. Aucune observation n’a pu être effectuée et aucune donnée ne confirme ce problème.

3- Descriptif du problème

Expliquer la perception du problème d’inondation.

4- Causes

Historique des inondations de 1996, absence de données, rétention d’information sur les barrages, etc.

5- Conséquences

Inquiétude populaire, diminution de la valeur foncière des terrains, augmentation des cas de dépression chez la population dans le secteur, etc.

6- Enjeux interpellés

Quantité, accessibilité, culturalité.

7- Informations manquantes

Informations sur les crues ex. niveau d’eau, état des ouvrages de retenue.