Accueil | Site global du ROBVQ |Contact

Dans les médias

Nos partenaires experts dans l'actualité

Penser adaptation plutôt que protection, repenser l'aménagement du territoire de manière à vivre avec l'eau plutôt que de chercher à s'en prémunir, valoriser et financer les infrastructures vertes, planifier en tenant compte de l'incertitude : c'est le message que livre Isabelle Thomas, professeure à l'Université de Montréal, en entrevue à l'émission Première heure de Radio-Canada au moment où la tempête Harvey inonde la ville de Houston.

Catastrophes naturelles : le rôle de l'aménagement urbain
Publié le mercredi 30 août 2017, Radio-Canada
Écouter l'audio fil (9 min 28 s)


« Pas moins de 127 cm de pluie se seront abattus sur Houston au terme du passage de la tempête Harvey et, selon Isabelle Thomas, professeure à l'Université de Montréal, cette ville s'en tirerait mieux si elle avait été aménagée de manière à absorber l'eau plutôt qu'à s'en protéger à tout prix. [...] »

Houston, une ville de béton qui doit reverdir
Un texte d'Anne Marie Lecomte publié le mardi 39 août 2017, Radio-Canada
Lire l'article


« Depuis six ans, la doctorante Julia Santos Silva a suivi les communautés de Sainte-Flavie et de Rivière-au-Tonnerre pour voir comment elles s'adaptent aux risques côtiers. Elle a mené plus d'une cinquantaine d'entrevues avec leurs habitants et participé à des dizaines de rencontres d'information.
Selon elle, la clé pour surmonter intelligemment les défis qu'apportent les changements climatiques, c'est de « comprendre les enjeux à partir des personnes qui les vivent » et d'inciter tous les acteurs possibles à participer avant de prendre des décisions importantes. [...] »


Réfléchir ensemble pour s'adapter aux changements climatiques
Un texte de Julie Tremblay publié le mercredi 7 juin 2017, Radio-Canada
Lire l'article


« Les fortes précipitations du printemps et les quantités de neige reçues cet hiver expliquent en partie le débordement récent de plusieurs rivières et du fleuve Saint-Laurent. Plusieurs experts aimeraient qu’on saisisse l’occasion pour mieux réfléchir à la façon d’habiter le territoire. C’est le cas de Geneviève Cloutier, professeure à l’École supérieure d’aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) et chercheuse au Centre de recherche en aménagement et développement. [...] »

Trois questions à Geneviève Cloutier sur les suites des inondations
Par Pascale Guéricolas, le fil, volume 52, numéro 27 | 18 mai 2017
Lire l'article

Ils ont parlé de nous