À propos du ROBVQ

Publications du ROBVQ

Vie démocratique

Nos Employé(e)s

Équipe de travail

Appelez-nous au (418) 800-1144

Marie-Claude Leclerc

Directrice générale | Poste 8 | Écrivez-moi

Marie-Claude Leclerc est directrice générale du ROBVQ depuis septembre 2005. À ce titre, elle a géré et coordonné de nombreux dossiers, tels que le redécoupage territorial, le déploiement de la GIEBV au Québec, l'octroi des mandats de l'Opération Bleu Vert et du soutien pour la Brigade PDE. Elle a également initié les journées de réflexion ayant conduit à l'adoption de la plate-forme stratégique 2005-2010 et collaboré à l'exercice de planification stratégique 2010-2015. Madame Leclerc a également mené les travaux de la Fondation de l'eau du Québec jusqu'à sa refonte, à laquelle elle a largement participé avec les membres fondateurs.

En plus de la gestion habituelle d'une corporation, Marie-Claude est responsable, avec le président, des représentations politiques de l'organisme. À ce titre, elle fait des propositions de mandats et projets, négocie pour ses membres, et développe de nouvelles avenues pour la GIRE au Québec. Marie-Claude Leclerc est l’instigatrice d’un mode de financement des actions dans le domaine de l’eau innovant et elle travaille avec des partenaires du milieu à la mise sur pied d’un organe intermédiaire qui permettra de faire surgir des investissements du secteur privé.

Madame Leclerc a largement contribué à la mise sur pied de différents programmes, services et événements pour les membres du ROBVQ : Aller-Retour, Interactions OBV, les OBV du Québec, les Rendez-vous des OBV, les éditions du Gala Misez Eau, les Rendez-vous sur l’eau, etc., en plus de participer au développement de nombreux partenariats et à la rédaction de mémoires et de documents sur des enjeux d’actualités. 

Outre son rôle au sein de la corporation, madame Leclerc s'implique dans différents domaines. Elle est administratrice d'une coop d'habitation, d'un Centre de la petite enfance, d'un organisme environnemental, de même que d'un CRE. Elle collabore également à un projet de développement immobilier à impact social. Marie-Claude croit non seulement au pouvoir de l'implication citoyenne, mais également en la possibilité infinie que possède des individus qui veulent apporter des changements sociétales.

Marie-Claude Leclerc possède une scolarité en droit et une Maitrise en Analyse des politiques publiques.

Antoine Verville

Directeur général adjoint | Poste 9 | Écrivez-moi

Antoine Verville coordonne le développement et la mise en oeuvre de l’ensemble des programmes, projets et services du ROBVQ. En collaboration avec les OBV du Québec et un vaste réseau de partenaires, il assure par ailleurs le développement des positions du ROBVQ sur plusieurs enjeux en matière de gestion de l’eau, dont notamment le développement des hydrocarbures au Québec, la protection des sources d’eau potable, l’eutrophisation des plans d’eau et les algues bleu-vert, l’adaptation au changement climatique et la conservation et l’utilisation durable des milieux humides et hydriques.

Il a collaboré aux activités de l’Alliance de recherche universités-communautés sur le défi des communautés côtières à l’heure des changements climatiques (ARUC-DCC) depuis 2010, dont il a assuré la co-direction de 2013 à 2016. À titre de professionnel de recherche à l'Université du Québec à Rimouski en 2015, il a fait partie de l'équipe ayant réalisé le portrait social et démographique d'Anticosti ainsi que l'analyse des effets anticipés du développement des hydrocarbures et des capacités d’adaptation et de résilience de la communauté.

Il agit aussi à titre de conseiller au Réseau des organisations de bassin d’Amérique du Nord (ROBAN) depuis sa fondation en 2009. Il a d’ailleurs permis le développement de plusieurs collaborations internationales en matière de gestion de l’eau, notamment avec le Brésil, la France et le Mexique.

M. Verville est titulaire d’une maitrise en aménagement du territoire et développement régional et d’un baccalauréat en études internationales. Avant de se joindre à l’équipe du ROBVQ, il a occupé diverses fonctions dans des organisations de développement régional, de coopération internationale et de loisirs.

Marc-André Demers

Coordonnateur de la Rés-Alliance | Poste 3 | Écrivez-moi

Marc-André Demers est diplômé de maîtrise en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval. Depuis 2017, il est le coordonnateur de la Rés-Alliance pour le ROBVQ.

Il est impliqué dans le réseau des organismes de bassin versant depuis 2012, particulièrement à l’organisme de bassin versant CAPSA où il a agi comme coordonnateur à la gestion intégrée de l’eau. Il y a été responsable de l’élaboration du plan directeur de l’eau, de la Table de concertation, de l’animation et de l’accompagnement de comités citoyens sur les risques d’inondations et les eaux usées.

Par ailleurs, il a participé au développement d’un guide pratique sur la prospective dans le cadre d'un projet en collaboration avec l'Alliance de recherche universités-communautés sur le défi des communautés côtières à l’heure des changements climatiques (ARUC-DCC), en plus d'avoir réalisé des séjours de recherche en Belgique et au Mexique (projet Aller-Retour du ROBVQ), dans le cadre desquels il s’est particulièrement intéressé aux questions de participation citoyenne, de gestion de risques, de protection des sources d’eau potable et d’adaptation aux changements climatiques.

Marco Allard

Coordonnateur provincial des projets collectifs en milieu agricole | Poste 5 | Écrivez-moi

Marco Allard est associé à des projets de bassins versants en milieu agricole depuis novembre 2010. À ce titre, il accompagne les coordonnateurs, les promoteurs et les partenaires dans la mise en œuvre de leurs projets. Il travaille en étroite collaboration avec les représentants des ministères associés, ainsi que des organismes partenaires, à l’élaboration d’outils et de formations adaptées, au suivi des résultats des projets, ainsi qu’au déploiement de l’approche par bassin versant en milieu agricole.

Suite à des études en administration, il a travaillé dans le secteur du développement économique agroalimentaire (CLD), pour par la suite se joindre à la coordination provinciale des réseaux Agriconseils. Actif depuis toujours sur la ferme familiale et maintenant lui-même producteur de grandes cultures, il est bien au fait des défis et des préoccupations auxquels font face les producteurs agricoles.

Marie-Hélène Gendron

Chargée des communications | Poste 6 | Écrivez-moi

Marie-Hélène Gendron assure à temps partiel les communications du ROBVQ. Elle veille ainsi à mettre en valeur les projets du ROBVQ et des OBV du Québec de même qu'à exprimer et diffuser les positions prises sur les enjeux d'actualité.

Si elle est souvent partie et revenue, elle se tient près du ROBVQ depuis 2009 où elle a été successivement conseillère aux plans directeurs de l'eau, chargée des services, chargée de projets Opération Bleu Vert et coordonnatrice du Rendez-vous international sur la gestion intégrée de l'eau. Après avoir travaillé près de dix ans dans le domaine de l'environnement, elle s'est récemment tournée vers les métiers de l'édition qu'elle étudie. Marie-Hélène s'amuse à combler ses temps libres avec des contrats de révision.

Jérémie Roques

Agent de projet - Énergie Est | Poste 1 | Écrivez-moi

Jérémie Roques est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’environnement ainsi que d’un master en sciences de la terre. Il se spécialise dans la gestion des eaux surfaciques et souterraines via l’utilisation des outils de géomatique et possède une combinaison d'expériences internationales qui lui a permis d’enrichir son bagage de compétences dans des contextes riches et variés.

À la suite de ses dernières expériences humanitaires et de recherche passées sur l’ile de la Réunion, en Ouganda et dans les régions côtières du Kenya, Jérémie intervient au sein du ROBVQ en soutien à la cartographie ainsi qu’à la modélisation hydrodynamique dans le cadre du dossier « Énergie Est ».

Dans le cadre de son mandat, Jérémie appuie Anna Scheili et Madeleine Gélinas dans le développement des preuves écosystémiques et socio-économiques qui seront présentées à l’ONÉ. Il est aussi amené à développer, en collaboration avec Paola Jofre, les modèles de transport associés aux pires scénarios de déversement identifiés par le ROBVQ.

Anna Scheili

Coordonnatrice scientifique - Oléoduc Énergie Est | Poste 4 | Écrivez-moi

Anna Scheili est diplômée en génie des procédés pour l’environnement et en chimie/microbiologie des eaux en Hongrie et en France. Elle a également à son actif plusieurs expériences de travail et de stage à l’international en traitement et analyse de l’eau. Elle a récemment terminé un doctorat en aménagement du territoire et développement régional à l’Université Laval portant sur la variabilité spatiotemporelle de la qualité de l’eau potable dans les petits réseaux. Au cours de ses recherches doctorales, elle a eu l’occasion d’étudier plusieurs petites collectivités à travers le Canada et de collaborer avec les autorités locales et provinciales. Aujourd’hui, Anna met à profit ses connaissances au sein du ROBVQ et de Stratégies Saint-Laurent en tant que coordonnatrice scientifique dans le dossier Énergie Est.

Paola Jofre

Agente de projet en hydrologie | Poste 1 | Écrivez-moi

Paola Jofré est ingénieure forestière, spécialisée en hydrologie forestière. Elle participe, en tant que stagiaire, aux projets du ROBVQ où elle collabore à la préparation de documents d'information concernant le tracée de l'oléoduc Énergie Est. L'eau, pour Paola, constitue un thème fondamental. Elle s'intéresse à explorer l'interaction de l'usage des territoires, des variations climatiques et des activités humaines et leurs effets sur la disponibilité de l'eau sur un territoire.

Avant son arrivée au Québec, elle a développé principalement son expertise, durant plus de 5 ans, à l'Institut Forestier, dépendant du Ministère de l'Agriculture au Chili, où elle a travaillé en tant que chercheure en hydrologie des écosystèmes forestiers. En plus d'avoir élaboré et fait la gestion de différents projets de recherche, elle a collaboré à la mise en place de systèmes agroforestiers sur les terres de petits agriculteurs au sud du Chili et elle a joué un rôle important aux tables de travail de partenariat public-privés en vue de la gestion commune du territoire.

Paola Jofré a obtenu son diplôme de Maîtrise en sciences forestières à l'Université Laval et son doctorat, à l'Université Austral du Chili. Dans les 2 cycles, ses études et ses recherches ont porté sur l'hydrologie forestière, soit pour la qualité de l'eau, soit pour la modélisation hydrologique.

Loïc Pitat

Stagiaire - Répert'eau | Poste 7 | Écrivez-moi

Loïc Pitatest titulaire d’une licence en science de l’environnement de l’Université de Bretagne Sud (Vannes, France) et poursuit ses études au sein du master Man and Biosphère de l’Université Paul Sabatier (Toulouse, France). Loïc a construit son parcours autour de deux axes fondamentaux: l’eau et l’intégration de la notion de durabilité dans le cadre des activités humaines. Il s’intéresse particulièrement aux perturbations de l’environnement engendrées par les pollutions anthropiques. Ainsi, avant son arrivée au Québec, il a participé à différents projets de recherche et d’évaluation des pollutions sur différentes rivières françaises dans le cadre de stages au sein de directions départementales des territoires, organismes dépendants du ministère de l’Environnement.

Au cours de son stage au ROBVQ, il appuiera la recherche de bonnes pratiques de gestion de l’eau en milieux agricole et forestier afin de nourrir le Repert’EAU. Il participera également à l’élaboration d’un guide d’accompagnement de l’outil d’autodiagnostic en gestion durable des eaux pluviales.

Quentin Pierson

Stagiaire - Rés-Alliance | Poste 2 | Écrivez-moi

Quentin Pierson est titulaire d’une licence en sciences humaines et sociales, spécialité géographie de l’université Paris-est Marne-La-Vallée. Il a poursuivi son cursus en master de géographie spécialisé sur les questions environnementales. Il est maintenant en voie d’obtenir son Master 2 en gouvernance de la transition écologie et sociétés au sein d’AgroParisTech, qu’il complètera par l’intermédiaire de ce stage.

Au cours de sa formation, il a été formé aux enjeux liés aux inégalités sociospatiales des points de vue historique, géographique et sociologique. Plus récemment, il s’est intéressé aux enjeux environnementaux. Dans ce cadre, il a réalisé un travail de recherche sur l’adaptation du secteur touristique des territoires de moyenne montagne au changement climatique, dans les Alpes françaises (Vercors).

Lors de son stage, il participera à la Rés-alliance où il appuiera le coordonnateur du projet et accompagnera les OBV dans l’analyse de leur réseau social.

Lucile Tranchecoste

Chargée d'information juridique

Lucile Tranchecoste est titulaire d'une maîtrise en droit international public (UQAM) et d'un baccalauréat en droit international et européen (Université Aix-Marseille III). Elle a concentré ses travaux sur les questions relevant des conflits socio-environnementaux et des interactions entre l’exploitation des ressources naturelles, le droit de l’environnement et les droits de la personne.

Elle a notamment travaillé pendant deux ans à titre de Chargée d’information juridique en environnement auprès de l’Organisme de Bassin Versant Matapédia-Restigouche (OBVMR). C'est à cette occasion qu'elle a a produit l’ensemble du contenu de la plateforme Aspects Lég’EAUx grâce à un financement de l'ARUC-DCC.

Le parcours de Lucile Tranchecoste est marqué par le souci de mettre le droit à la disposition des citoyens et de le diffuser de manière pédagogique afin d’en faire un outil de changement social.

Madeleine Gélinas

Bénévole experte en environnement

Madeleine Gélinas est détentrice d’une maîtrise en environnement et d’un diplôme de deuxième cycle en gestion de projets. Elle a œuvré pendant près de 20 ans dans différents milieux manufacturiers dans des postes liés à la finance et à la gestion. Cette expérience lui permet de comprendre de manière approfondie le fonctionnement, les dynamiques et les procédés des entreprises ainsi que leurs impacts. Elle a aussi travaillé à titre de gestionnaire de projets au sein d’un OBV. À la recherche de nouveaux défis, elle a décidé de s’investir bénévolement avec le ROBVQ sur la préparation du dossier pour les représentations à l'Office national de l'Énergie concernant l'oléoduc Énergie Est.

Madeleine sera responsable de coordonner la cueillette d’information auprès des OBV et des comités ZIP pour le développement d’une preuve basée sur le contenu des PDE, PARE et PGIR. Une approche basée sur une cartographie des sensibilités par zone de gestion de l’eau relativement au tracé de l’oléoduc permettra une appréciation visuelle et globale du projet en termes des sensibilités.