Éditions

Abonnement

S'impliquer pour la préservation des parcours de canot et de kayak

Écrit par Marie-Hélène Gendron - Édition du 7 avril 2015

KayakLa Fédération québécoise du canot et du kayak (FQCK) fait appel aux pagayeurs pour l’aider à géoréférencer les parcours canotables du Québec afin d’en maintenir l’accessibilité.

La perte d’accessibilité à un parcours peut prendre la forme de perte de sentiers de portage ou encore d’accès au cours d’eau, par exemple. Elle peut être causée par des coupes forestières, la construction d’un chalet, etc. Sur la base de ce type de risque, la FQCK a identifié une trentaine de rivières à géoréférencer de façon prioritaire sur l'ensemble du Québec, telles les rivières Bonaventure, Saint-François, Missisquoi, Carheil et Saint-Charles, pour ne nommer que celles-ci.

Toute personne intéressée pourra ainsi, lors d’une sortie, recenser différents éléments tels que les points d’accès à l’eau et les zones de portage à l’aide d’un GPS. Les participants pourront se baser sur un guide de préparation à la collecte de données et utiliser un cahier de collecte pour faciliter la prise de notes.

Les données recueillies seront fournies au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), partenaire du projet, qui les transmettra par la suite aux Municipalités régionales de comté (MRC) afin de leur permettre de les inclure à leurs plans d’aménagement du territoire.

Vous êtes intéressés, mais vous ne savez pas comment faire du géoréférencement? Pas de problème: l’organisme a pensé à vous fournir un tutoriel en ligne. Vous trouverez donc toutes les informations nécessaires à l’accomplissement de votre mission sur le site Internet du projet.

Article suivantListe des articlesArticle précédent