Éditions

Abonnement

Un outil d'aide à la décision pour mieux protéger et mettre en valeur les milieux humides de la municipalité de Boischatel

Écrit par Payse Mailhot - Édition du 4 avril 2016

Assurer la protection des milieux humides de BoischatelL’année dernière, l’OBV Charlevoix-Montmorency a élaboré un outil d’aide à la décision permettant à la municipalité de Boischatel de développer son territoire tout en assurant une protection adéquate et une mise en valeur optimale de ses milieux humides.

La municipalité de Boischatel, en banlieue de Québec, est en pleine expansion démographique depuis quelques années. Conséquemment, l’implantation de ses nouveaux quartiers résidentiels représente un défi de taille pour cette municipalité considérant que ces projets immobiliers sont susceptibles d’avoir des impacts sur l’intégrité de certains milieux humides. Dans les faits, la question fondamentale que pose ce défi est « comment tenir compte et préserver les services écologiques de ces milieux naturels tout en les intégrant dans une stratégie de développement durable balisée notamment par les affectations du territoire (résidentielles, forestières, récréatives ou agricoles)? »

Pour ce faire, la municipalité de Boischatel prévoit déjà dans son plan d’urbanisme des aires dédiées à la conservation qui doivent correspondre aux milieux humides d’importance. Or, étant donné que ceux-ci n’ont jamais été définis de façon formelle, un travail de caractérisation de ces milieux s’est imposé par lui-même.

Dans le cadre d’une entente de collaboration entre la municipalité et l’OBV Charlevoix-Montmorency (OBV-CM), une équipe de travail a entamé à l’été 2015 la validation sur le terrain des différents milieux humides identifiés par photo-interprétation et cartographiés par Canards Illimités Canada. Ainsi, les milieux humides ont été délimités précisément, caractérisés et certains sites importants ont été géo-référencés. De plus, l’OBV-CM a pu localiser des plantes envahissantes, des plantes à statut (rares, vulnérables ou susceptibles), des traces laissées par les animaux fréquentant le secteur, ainsi que certaines modifications de nature anthropique effectuées au fil des années.

Ce travail de caractérisation a permis de recueillir une grande quantité d’informations relatives aux milieux humides de la municipalité. Plusieurs données ont été consignées sur de nombreuses cartes facilitant ainsi leur interprétation. De plus, l’élaboration d’une grille multicritère permet désormais d’évaluer de façon objective la valeur écologique attribuée aux milieux humides. Elle permet de les comparer entre eux, de les hiérarchiser et de cibler ceux qui doivent être privilégiés pour la conservation. Enfin, de nombreuses recommandations ont été proposées pour chaque milieu humide incluant des mesures de restauration et de mise en valeur.

Ces recommandations sont présentement à l’étude par les autorités de la municipalité. Elles serviront certainement à mieux planifier le développement à venir de Boischatel.

Article suivantListe des articlesArticle précédent