Éditions

Abonnement

L'OBV Matapédia-Restigouche souligne l'implication des agriculteurs de son territoire pour la protection et la conservation des cours d'eau

Écrit par Héloïse Fernandez - Édition du 10 octobre 2017

Panneau de sensibilisation dans un champ

L’organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche (OBVMR) a souhaité souligner l’implication des agriculteurs du sud du lac Matapédia pour améliorer la qualité de l’eau, témoignant d’une meilleure cohabitation entre le milieu agricole et les habitats aquatiques. Des panneaux indiquant « Ici les agriculteurs protègent nos cours d’eau » ont ainsi été installés cet été le long de la 132, entre Amqui et Sayabec. Ils précisaient le nombre d’agriculteurs impliqués et la distance de bandes riveraines restaurées et protégées pour chaque ruisseau concerné.

En cumulant leurs efforts, onze agriculteurs ont augmenté la protection de bandes riveraines sur 84 km et restauré 9 km de rives sur leurs terres agricoles. Ils ont élargi leur(s) bande(s) riveraine(s), limité le passage de la machinerie sur les rives, voire modifié certaines pratiques au champ. Certains producteurs se sont particulièrement démarqués par leur implication au sein de plusieurs projets et processus publics dans leur milieu, par exemple la participation à la production d’un cahier agricole et ses milieux aquatiques. Ce cahier de biodiversité personnalisé a permis la réalisation d’un inventaire sommaire des richesses aquatiques et des milieux écologiques sensibles présents sur leur terre. Ils se sont aussi impliqués au sein du projet « Piquets » qui visait de son côté à délimiter visuellement la bande riveraine afin de mieux la protéger lors du passage de la machinerie.

Cette mobilisation du milieu agricole a des impacts positifs entre autres sur la quantité de phosphore amenée au lac et ultimement sur les espèces de poissons qui y vivent. L’OBV invite maintenant les résidents à en faire autant.


Article suivantListe des articlesArticle précédent