Éditions

Abonnement

L'OBVNEBSL termine sa campagne de conservation volontaire de milieux humides en forêts privées

Écrit par Héloïse Fernandez - Édition du 10 octobre 2017

Droséra à feuilles rondes, une plante carnivore observée en milieux humidesAlors que les pressions humaines s'ajoutent aux bouleversements climatiques en cours, les efforts pour assurer la protection des milieux sensibles jouent un rôle clé pour la conservation de la biodiversité présente en forêt privée. C'est dans ce contexte que l’organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL) a effectué en 2016 un projet de conservation volontaire des milieux humides en forêts privées sur son territoire. 

Réalisé en partenariat avec la Fondation de la faune du Québec (FFQ) et Habitat faunique Canada (HFC), ce projet avait pour objectif de sensibiliser des propriétaires à l’importance de leurs milieux humides et de les faire adhérer à une entente de conservation pour la protection des milieux naturels. 

Les objectifs ont été atteints! En effet, l'OBVNEBSL a visité, inventorié et protégé cinq complexes de milieux humides en forêts privées, totalisant plus de 60 hectares. Les milieux humides ont été sélectionnés parmi les milieux naturels prioritaires pour la conservation de la biodiversité, en se basant sur les récents travaux de l'Agence régionale de mise en valeur des forêts privées du Bas-Saint-Laurent (ARMVFPBSL). Ce travail a été rendu possible grâce à des ententes de conservation volontaire faites avec 17 propriétaires répartis sur huit municipalités et trois MRC du Bas-Saint-Laurent.

Les propriétaires ont consenti à la protection des milieux humides (tourbières, marais, étangs, marécages et milieux humides bordiers) présents sur leur propriété, notamment en respectant le plan de protection et de mise en valeur conçu par les professionnels de l’OBVNEBSL. Pour en savoir plus, visitez le site Internet de l'OBV.

Article suivantListe des articlesArticle précédent