Éditions

Abonnement

Agir en amont : un congrès provincial sur la gestion des risques d'inondations

Écrit par Marie-Hélène Gendron - Édition du 10 octobre 2017

Inondations printemps 2017Le ROBVQ et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL) organisent un second événement provincial consacré à la gestion des inondations qui s’adressera principalement aux décideurs et aux gestionnaires municipaux ainsi qu’aux acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des risques. « Agir en amont : un congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations » se tiendra le 1er février 2018, à Trois-Rivières, et aura pour objectif de transférer les connaissances existantes qui peuvent favoriser l’adaptation des pratiques d’aménagement du territoire aux risques d’inondation.

Il s’inscrit dans la continuité du forum gouvernemental qui s’est déroulé les 6 et 7 octobre derniers, amorçant ainsi une réflexion essentielle sur les solutions que peut mettre en place le gouvernement en matière de gestion des inondations.

À l’origine de l’organisation de cet événement, un questionnement : que doit-on apprendre des inondations qui ont affecté le Québec au printemps 2017? Aurait-on pu en éviter les impacts, les prévenir? Antoine Verville, directeur général par intérim du ROBVQ, croit que oui. « Il existe des façons de mieux se préparer, de prévenir les risques. Ces façons sont connues des experts et c’est ce que nous souhaitons faire avec ce Congrès sur la gestion des inondations : les porter à l’attention des décideurs et des gestionnaires municipaux, leur en montrer l’applicabilité, en discuter et mettre en valeur des initiatives innovantes. »

Ainsi, en repartant de cet événement, les décideurs et les gestionnaires auront en tête des exemples de solutions applicables et en main des pistes d’action. La programmation sera diffusée cet automne. Le Congrès sur la gestion des inondations s’intègre aussi dans le cadre du projet Rés-Alliance, coordonné par le ROBVQ, qui accompagne seize collectivités dans l’élaboration de plans d’adaptation aux changements hydroclimatiques. 

Article suivantListe des articlesArticle précédent