Éditions

Abonnement

Gardons les pieds au sec ! - Suite du projet de référencement des inondations au Québec

Écrit par Jérémie Roques - Édition du 28 septembre 2018

inondationDans le cadre du projet de référencement des inondations au Québec, initié au printemps 2017 par le ministère de la Sécurité publique (MSP) et l’Université Laval, le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et les Organismes de bassins versants du Québec (OBV) ont, cette année encore, œuvré en direction du développement d’une expertise québécoise sur la connaissance de l’aléa inondation et de ses impacts.

Cet hiver, ce sont deux évènements d’embâcles de glace qui ont ainsi été documentés sur les rivières Yamaska et Saint-François et, ce printemps, les territoires inondés de cinq rivières qui ont été arpentés. Les rivières Saint-Maurice, Assomption, Chaudière, du Loup et, à nouveau, Saint-François ont ainsi fourni de nouvelles informations qui alimenteront les connaissances rétrospective, qualitative et quantitative des évènements d’inondations qui se sont déroulés sur le territoire de gestion de cinq OBV distincts.

Ce printemps, ce sont aussi les travaux de conceptualisation et de développement de la base de données provinciale de référencement et de gestion des sinistres du MSP qui ont été initiés. Les collaborations entre le ROBVQ, le MSP et l’Université de Montréal assureront la meilleure intégration des livrables produits dans le cadre du volet recherche du projet dans un outil de diffusion publique. Ces travaux se poursuivront jusqu’à printemps 2020 et cet outil permettra d’assurer au Québec la production et la diffusion sur le long terme d’informations sur l’aléa et les impacts causés par les inondations.

Crédit photo: COBARIC

Article suivantListe des articlesArticle précédent