Éditions

Abonnement

Deux nouveaux manuels du RIOB destinés aux décideurs du secteur de l'eau

Écrit par Caroline Gagné - Édition du 10 décembre 2018

Deux nouveaux manuels du RIOBEn septembre dernier, le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) et ses partenaires ont rendu disponibles deux nouvelles publications: «Manuel des systèmes d’information sur l’eau: administration, traitement et exploitation des données sur l’eau» et «Manuel de la participation des acteurs et de la société civile dans les bassins des rivières, des lacs et des aquifères».

Ceux-ci s'adressent aux décideurs impliqués dans la gestion de l'eau et à ceux qui souhaitent développer leurs capacités à mettre en œuvre une politique de gestion intégrée des ressources en eau au niveau local, national et transfrontalier des bassins et à accroître la participation des parties prenantes et de la société civile.

Le RIOB dit que le premier document «souligne l'importance de la gestion des données sur l'eau pour une gestion efficace des ressources en eau et présente les principaux processus à prendre en compte lors de la mise en œuvre d'un système d'information sur l'eau (SIE), y compris la gouvernance des données : production de données, gestion intégrée des données et partage des données entre institutions, traitement de données et production d'informations et diffusion de l’information. Il présente également une image des principaux défis avec quelques études de cas montrant comment les systèmes d’information sont mis en œuvre pour répondre aux besoins dans divers domaines de la gestion du secteur de l’eau».

Quant à lui, le deuxième document met en évidence «l’importance de la participation [de toutes les parties prenantes et de la société civile] dans la gestion des ressources en eau. Il décrit les éléments clés de la participation à la gestion de l’eau et donne de nombreux exemples concrets de bassins du monde entier qui montrent ce qui peut être fait pour que la participation des parties prenantes et de la société civile devienne une réalité et une valeur ajoutée dans le processus de prise de décision au niveau du bassin.»

Bonne lecture!

Article suivantListe des articlesArticle précédent