Éditions

Abonnement

L'analyse coût/avantage comme outil d'aide à la décision concernant des mesures d'adaptation aux inondations

Écrit par Jérémie Roques, ROBVQ - Édition du 27 mai 2020 - Dossier spécial inondations

Les territoires de la rivière Coaticook (OBV : COGESAF), de la rivière Jacques Cartier (OBV : CBJC) et de la rivière Chaudière (OBV : COBARIC) sont, comme beaucoup d’autres au Québec, exposés à différentes problématiques de sécurité civile liées aux aléas fluviaux et aux impacts des changements climatiques. Celles-ci sont aussi généralement associées aux enjeux d’aménagement du territoire, de politiques publiques et économiques ; d’acceptabilité sociale, mais aussi d’incertitude face aux aléas.

Pour accompagner les décideurs présents sur ces différents territoires dans la prise de décisions vers une meilleure résilience de leurs communautés, Ouranos et le ROBVQ ont initié en 2018 le projet d’Analyse des coûts et des avantages des solutions face aux inondations dans un contexte de changements climatiques.

 

 

Ce projet vise le développement et la mise en place d’une méthode simple et transposable permettant :

- D’identifier et de co-créer des solutions qui tiennent compte des réalités spécifiques des territoires (besoins, acteurs, enjeux, aléas, etc.) ;

- D’identifier la dynamique des aléas et de développer les outils et les hypothèses pour simuler, en climat actuel et futur, la répartition spatiale des zones impactées (comme les zones inondables) pouvant être influencées par la mise en place de chacune de ces solutions et ;

- D’identifier l’ensemble des impacts (tangibles et intangibles, incluant les services écosystémiques) devant être pris en compte pour l’évaluation économique des avantages et des inconvénients de chacune des solutions identifiées en climat actuel et futur.

L’approche fournira dans un premier temps aux décideurs une information issue de la scénarisation climatique et de la modélisation sur la répartition des espaces impactés avec et sans la mise en place des solutions identifiées. Elle fournira ensuite une évaluation précise des coûts réels et évités associés à ces solutions sur différents horizons de temps. Finalement, elle sera l’assurance d’une meilleure intégration des savoirs empiriques et des considérations des communautés pour une meilleure acceptabilité sociale dans l’éventualité de la mise en place de certaines de ces solutions.

Article suivantListe des articlesArticle précédent