Éditions

Abonnement

Lutte contre le myriophylle à épis dans la MRC de Matawinie

Écrit par Karine Loranger, Corporation de l'Aménagement de la Rivière L'Assomption - Édition du 24 août 2020

Une démarche régionale concertée pour lutter contre cette plante aquatique exotique envahissante

Depuis 2018, la Corporation de l’Aménagement de la Rivière L’Assomption (OBV CARA) travaille en étroite collaboration avec la MRC de Matawinie afin de mettre en place une démarche régionale et collective de lutte contre le myriophylle à épis sur son territoire. Le 13 mai dernier, le Conseil de la MRC adoptait le Plan de lutte contre le myriophylle à épis produit par l’OBV CARA.  La CARA souhaite que celui-ci devienne l’outil de référence pour les municipalités locales afin d’encadrer leurs actions de prévention et de contrôle du myriophylle à épis.

 

Mise en œuvre du Plan de lutte

Au cours de la période estivale 2020, dix associations de lacs sur le territoire de la MRC de Matawinie seront accompagnées par l’équipe de l’OBV pour l’application du Protocole de détection et de suivi des plantes aquatiques exotiques envahissantes (MELCC). L’objectif est d’initier les riverains aux plantes aquatiques : savoir reconnaître les espèces indigènes et détecter rapidement les espèces exotiques envahissantes, dont le myriophylle à épis.

Les 10 lacs retenus :

• Cloutier (Saint-Alphonse-Rodriguez / Sainte-Béatrix);

Corbeau (Saint-Damien);

Daniel (Sainte-Émélie-de-l’Énergie);

des Français (Sainte-Marcelline-de-Kildare / Saint-Alphonse-Rodriguez);

Georges (Notre-Dame-de-la-Merci);

Jaune (Chertsey);

Long (Saint-Alphonse-Rodriguez);

Noir (Saint-Jean-de-Matha);

Rawdon (Rawdon);

Taureau (Saint-Michel-des-Saints). 

Le projet prévoit également la création d’un réseau municipal de répondants locaux pour informer et soutenir les citoyens, la mise en place d’une escouade de sensibilisation et la production de capsules éducatives sur les plantes aquatiques.
L’OBV CARA vous invite d’ailleurs à joindre son groupe Facebook Les Plantes aquatiques de Lanaudière pour en apprendre plus sur le monde des plantes aquatiques.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier de la MRC de Matawinie (Fonds de protection de l’environnement matawinien), la Fondation de la faune du Québec (Programme pour la lutte contre les plantes exotiques envahissantes) et Service Canada (Programme Emplois d’Été Canada). La CARA remercie également ses partenaires municipaux et tous les bénévoles!

© CARA

Article suivantListe des articlesArticle précédent